test

  • maintenance dépannage informatique et bureautique paris saint-malo montesson

    Bureautique

    De l'analyse de vos besoins, la vente, l'installation, la formation et la maintenance, 1FOPRESTA vous propose tous les services pour mettre en œuvre la meilleure solution d'impression.

    Lire la suite
  • maintenance dépannage informatique et bureautique paris saint-malo montesson

    Vente matériel

    Le bon choix du matériel informatique pour votre entreprise

    Lire la suite
  • maintenance dépannage informatique et bureautique paris saint-malo montesson

    Téléphonie

    La téléphonie IP, une solution avantageuse pour toutes les entreprises. Toutes les entreprises souhaitent trouver une solution pour optimiser ses coûts, ses infrastructures, sa gestion, etc. Ainsi, la téléphonie IP présente de nombreux autres avantages...

    Lire la suite

Nous
contacter

PARIS / ILE DE FRANCE
01.84.16.78.10 

SAINT-MALO / BRETAGNE
02.57.64.00.64

Maintenance dépannage informatique pour les entreprises paris saint malo Maintenance dépannage informatique pour les entreprises paris saint malo Maintenance dépannage informatique pour les entreprises paris saint malo Maintenance dépannage informatique pour les entreprises paris saint malo

L’année 2016 des malwares sur Mac

Succès aidant, macOS est bien moins immunisé aux malwares qu’il l’était à l’époque où Apple vantait l’absence de virus touchant son système d’exploitation de bureau. Certes, on est encore loin — et c’est heureux — de la prolifération de logiciels malintentionnés qui frappe Windows, mais l’année 2016 nous a rappelé que le Mac aussi était vulnérable aux malandrins, tout comme l’année précédente d’ailleurs (lire : Attention à l'explosion de malwares sur OS X en 2015). Objective-See, un éditeur de solutions de sécurité informatique pour macOS, tire le bilan de l’année et surtout, le portrait des menaces qui ont touché le Mac l’an dernier. L’entreprise a recensé 6 malwares ; parmi les plus connus, on a largement évoqué le cas, début 2016, de KeRanger. Il s’agissait en effet du premier rançongiciel à frapper macOS. Il s’infiltrait au travers d’une version de Transmission, le client BitTorrent. http://www.macg.co/logiciels/2017/01/lannee-2016-des-malwares-sur-mac-96933