L’ATTAQUE INFORMATIQUE QUI A PARALYSÉ LE WEB

Une attaque informatique massive a paralysé une partie du Web américain, le vendredi 21 octobre 2016.

Une attaque informatique massive a paralysé une partie du Web, essentiellement aux Etats-Unis, le vendredi 21 octobre 2016 en fin d’après-midi. L’entreprise au cœur des perturbations, Dyn, a annoncé peu après minuit (heure de Paris) que l’incident a été résolu.

L’attaque, de type « DDOS », qui consiste à saturer un service de connexion pour le rendre inaccessible, a visé plus spécifiquement les services de Domain Name System (DNS) de Dyn. 

Une attaque « DDOS » par déni de service est une attaque informatique ayant pour but de rendre indisponible un service


UN VIRUS DANS UN FICHIER WORD

Début avril un groupe de pirate a exploité une faille non corrigée de Microsoft Word. À travers un document Word envoyé par mail à des millions d’utilisateurs, le groupe de pirate a utilisé le cheval de troie Dridex. Le logiciel malveillant s’installe sur les ordinateurs pour récolter les données bancaires. Microsoft a diffusé un correctif pour sa suite Office visant à combler une vulnérabilité utilisée par le groupe de pirate. Dridex est apparu pour la première fois en 2014. C’est à l’heure actuelle l’un des chevaux de troie les plus répandues, la vulnérabilité loge dans la fonction OLE (Object linking and embedded) de la suite bureautique Office.

COMMENT SE PROTÉGER ?

En plus d’un antivirus à jour, il est recommandé d’observer une grande vigilance à la réception de tout message contenant une pièce jointe, et ce quel que soit son format (.doc, .odt, .xls, .pdf, etc.). En cas de problème n’hésitez pas à nous contacter ! Maintenance informatique des entreprises Source : Le monde informatique